Zoeken in deze blog

Guido Vermeulen's mail art envelopes are like worlds into themselves and at the same time they are part of the much larger whole.

(a comment by NANCY BELL SCOTT, USA, on the IUOMA network)

Guido's paintings are like finding images in the clouds
(a comment by Kathleen D. Johnson, USA, on IUOMA)

Guido does not paint monsters but spirits and ghosts, full of love, tenderness and compassion
(LIZA LEYLA during a conversation, Belgium)

His ability to express emotions through painting is a beautiful gift. Allowing oneself to feel sadness is the most direct route through grief. His paintings feel peaceful and kind.

(STEPHEN WALKER, USA)


My life is shifting... Your work is intangible, ethereal, cosmically rewarding. i eat it up & savor it like a great sandwich! It made my day!
(Lisa PEREZ, USA, on IUOMA)

Thank you for the TALISMAN painting on the envelope. It is real cool and creepy at the same time. I haven’t seen a piece of abstract capture such as pain and emotion so well since I visited the museum of art in Toledo. Bravo!
(Sarah Jo Pender, USA, from the Indiana Women’s Prison)

I suppose you could characterize Guido's painting style as expressionist. I know he is very interested in dreams as a source for art and poetry, and these particular chapter pages seem like shadowy dream corridors filled with shifting images and scenes. The Michaux quotes work as a counterpoint, Guido's art is taking over when the limits of language have been reached.
(De Villo Sloan, USA, on my tribute pages to Henri Michaux, see LAMUSAR blog)

Guido’s art expressions are always poems and they show us the reality of our real faces and souls (Mariana Serban, Romania)

His titles have both inspired and educated me (Alicia Starr, USA)

maandag 2 augustus 2010

FOR JACKY CHARMOUAN



SALUT JACKY


Trouvé ton blog par hazard et aimé l'hazard du facteur Cheval et autres animaux "bruts".
En effet la peinture de la créature bizarre sur l'enveloppe est le résultat de renverser un verre de vin rouge pendant une session de postal art hier soir. Bon, c'était un vin Italien (un Montepulciano d'Abruzzo de Contini 2008) alors tout devient possible!

J'ai regardé mon sol et le vin dessinait cette créature que j'ai "copié".

Je ne sais pas pourquoi on fait de l'art. L'hasard de la nature fait toujours mieux le travail que recherche l'humain en question permanente (hihi, humour Belge flamande, mais oui, Sire, il n'y pas plus de Belges, il n'y a que des flamands et des wallons et des bruxellois soit de souche flamande soit de souche francophone, godverdoeme!!!)

Enfin, le tout n'est pas rose non plus dans la douce France, vous avez Sarko mais ou moins lui il a Carla et elle me fait bander, zucht (soupir en néerlandais) car Woody Allen est de mon avis aussi, le salopard, LA DI DA, LA DI DA (dixit Annie Hall).
Faut me comprendre, je préfère Carla aux princesses. Les dernières sont seulement mangeables avec de l'agneau et je n'aime pas trop les dieux sanguinaires non plus!



Ce n'est pas le vin qui me dérange
C'est le soi-disant ordre
des choses

Je comprends Alice
J'aime Carla
Je questionne seulement
leurs choix
pas en vin mais en hommes

M'enfin qui parle?!
Mon choix personnel en effet
est souvent sous vent?
noyé dans le vin

Je ne vois pas l'ange voisin
Je vois la pute de Nicaragua
Je vois la chute du Niagara
Je ne suis pas mieux que les politiciens
qui regardent tomber le ciel sur la terre
affamée des autres.

Je gratte le ciel
Orgasme final
d'une existence niée
de gitans et de gitanes
peuplée par le bleu
caché dans l'herbe
couvé dans l'oeuf
en dehors du bateau
et de la mer qui gonfle et gonfle en essayant de sauver
nos derniers désirs en miettes.


Amitiés Postaux,

Guido

Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen